Découvrez tous les secrets de la Poutargue !

La Poutargue également surnommée « caviar de la Méditerranée » est connue par certains sous le nom de « Boutargue » ou « Boutargo » en Provençal.

Ce sont les marins de Phénicie qui ont apporté en premier ces œufs de poissons issus du mulet argenté ou du thon était déjà un met fortement prisé par les Égyptiens à l’époque des pyramides. Ce n’est qu’au cours du 15ème siècle que la poutargue s’est invité sur les tables de la belle région de Provence.

L’aspect extérieur de la poutargue est blanc nacré et ce, car elle est recouverte d’une pellicule de paraffine ou de cire. Une fois découpée en fines tranches, vous serez surpris par sa couleur vive, une véritable invitation à la dégustation.

Comment est fabriquée la poutargue ?

Une fois arrivée à maturité, la poche doit être enlevée avec de manière fine et délicate du ventre poisson (mulet ou thon) afin que celle-ci reste entière et intacte. Dans un second temps, la poutargue est mise en salaison durant 7 jours environ avant de subir un effet de presse. Il faudra ensuite compter 1 mois pour le séchage.

A noter que l’étape de séchage de la Poutargue est sans aucun doute le facteur le plus important pour assurer une fabrication et un résultat gustatif optimal.

En effet, on considère que plus le temps de séchage est long, plus la poutargue obtient une qualité optimale et surtout pour les fervents amateurs, des saveurs plus intenses en bouche. Une fois arrivée à leur stade de maturation, celles-ci sont recouvertes de cire pour stopper le mûrissement de la poutargue et l’assurer contre de potentiels contacts extérieurs.

La poutargue fait partie de produits gastronomiques onéreux, en effet il faut compter entre 160 et 220 euros le kilo. A savoir que son prix s’explique d’une part, par sa rareté et par le temps qu’il faut consacrer à sa fabrication.

Une Poutargue oui, mais laquelle choisir ?

L’aspect extérieur de la Poutargue doit être lisse, et évitez tout type de rugosité.

Une fois que vous passez à la découpe, il est important de vérifier qu’il n’y a pas de traces de veine ce qui pourraient altérer la qualité de celle-ci. Comme c’est le cas pour