patidou

Le patidou : une variété de courge excellente pour la santé

Variété de courge très appréciée aux Etats-Unis, le Patidou est beaucoup moins connue en Europe et en France, ses nombreuses propriétés bienfaitrices méritent que le public français en sache un peu plus sur cette légumineuse très particulière.

Présentation du patidou

Le Patidou est de la famille des curcubita pepo, connu également sous le nom de Sweet Dumpling (boulette sucrée en anglais). Cette famille de curcubita fait partie des quelques 800 espèces de courges, de la grande famille des cucurbitacées.

Outre son aspect très décoratif, de par sa peau bosselée et dure, de couleur ivoire ou jaune avec des striures vertes ou oranges, le Patidou est également très apprécié pour sa chair de couleur jaune orangé à la fois ferme, fine et sucrée, avec un goût délicieux et prononcé de châtaigne, de noisette, voire de pâte d’amande. Variété rampante, un pied de Patidou produit jusqu’à une dizaine de fruits d’environ 500g.

Histoire et origine du patidou

L’origine connue du Patidou remonte à plus de 12 siècles avant notre ère. Cette variété nous vient du Pérou, en Amérique du Sud, mais l’histoire laisse entendre que le Patidou est l’une des plus vieilles espèces de cucurbitacées cultivées dit-on depuis 8750 ans avant Jésus Christ. Il faut attendre l’arrivée des premiers conquistadors au XVè siècle, pour que ce genre de légume soit introduit en Europe (et des courges en général), ce qui le classe dans la catégorie des légumes anciens.

Avant la consommation de la chair, il semblerait que le Patidou et les autres variétés de courges étaient au départ utilisés en tant qu’oléagineuses pour leurs graines.

Composition et propriétés

Comme toutes les variétés de courges le patidou est un légume riche en antioxydants et qui contient énormément de fibres, de sels minéraux (comme le potassium, le calcium, le magnésium, le manganèse, le cuivre, le fer, le phosphore), d’oligo-éléments et d’eau (environ 90% de la courge).

Légume à faible apport calorique en raison de sa faible teneur en glucide, il est par ailleurs une excellente source de sucres naturels et procure pleins de vitamines, notamment ceux du groupe B (B2, B5, B6, B9), de la vitamine A, C, E et K. Par ailleurs, il est particulièrement dosé en bêta-carotène, alpha-carotène, lutéine, zéaxanthine et cucurbitacine B.

Les propriétés du Patidou :

  • Fibres
  • Minéraux
  • Oligo-élements
  • Eau
  • Faible teneur en glucide
  • Vitamines B
  • Vitamines C
  • Vitamines A
  • Bêta-carotène
  • Alpha-carotène
  • Etc.

Propriétés du patidou

Le patidou fait partie des légumes riches en antioxydant, ce qui le rend particulièrement intéressant pour prévenir la tumeur et le cancer. Grâce à la présence de lutéine et de zéaxanthine, le patidou protège les cellules de l’organisme contre les effets nocifs des radicaux libres. Dans la foulée, il a aussi une action favorable dans le renforcement du système immunitaire, dans le ralentissement du vieillissement prématuré des cellules et dans la dégénérescence maculaire.

patidou

Grâce à la présence de curcubitacine, le patidou a une propriété anti-inflammatoire, idéal pour la bonne santé du foie.

Bienfaits du patidou

Si le patidou est un véritable régal pour les papilles, ce légume a également une très forte en valeur nutritionnelle, très bénéfique pour la santé.

Préserve la santé des yeux

Enrichi en alpha-carotène et en bêta-carotènes ainsi qu’en lutéine et en zéaxanthine qui ont un effet bénéfique sur les maladies des yeux notamment la DMLA, le patidou a des effets protecteurs sur les yeux. La lutéine et la zéaxanthine protègent les yeux de tout stress oxydatif.

En effet, une revue de la littérature scientifique a récemment révélé qu’un apport régulier de zéaxanthine et de lutéine réduit significativement le risque de dégénérescence maculaire et de cataracte.

Favorise une bonne digestion

Grâce à sa haute teneur en fibres, le patidou est idéal pour assurer le bon fonctionnement du système digestif.

Réduit le mauvais cholestérol

Sa grande richesse en fibres fait du patidou un excellent aliment pour lutter contre le mauvais cholestérol et prévenir les risques de maladies cardiovasculaires. En outre, les fibres ont également une action de régulation sur l’absorption des glucides et lipides, ce qui en fait un excellent aliment pour ceux qui veulent faire attention à leur ligne.

Le Patidou protège le foie

Le patidou est une source de cucurbitacine B qui protège le foie contre certains composés toxiques, en plus d’être une substance anti-inflammatoire. Il faut cependant faire attention, car une consommation à haute dose de curcubitacine pourrait provoquer des intoxications.

Freine la croissance des cellules cancéreuses

Sa composition et plus particulièrement la présence de cucurbitacine B, des études in vitro réalisées sur les composés du patidou démontre que le patidou contiendrait des composés bénéfiques dans la prévention de certains cancers et dans le ralentissement de la croissance des cellules cancéreuses, notamment ceux du sein et du poumon.

En outre, la consommation de patidou est intéressante pour les diabétiques dans la mesure où elle réduirait le taux de glycémie. Contenant de la vitamine C, le patidou agit également de manière positive sur la protection de la membrane qui entoure les cellules du corps. Par ailleurs, la présence de la vitamine B2 (riboflavine) favorise le fonctionnement normal des globules rouges.

Un mot sur les graines de patidou

Les graines de patidou sont excellentes pour la santé. Riches en phytostérols et enlipides, elles participent à la protection du système cardiovasculaire.

Consommation du patidou

Délice de la nature, le patidou se cuisine de différentes manières pour « ravir vos papilles ». Il peut être dégusté aussi bien sucré que salé, et se mange aussi bien cru, rapé avec de la vinaigrette que cuit, farci, en soupe, en gratin ou frit en soufflé ou à la vapeur. Il est excellent en confiture, en Bavarois, en clafoutis, en cake, en galette et plus encore…

Légèrement grillées au four ou à la poêle, les graines sont également délicieuses en en-cas ou en apéritif.

Comment choisir son patidou

Comme toutes les courges, le patidou est meilleur lorsqu’il atteint un certain poids, signe de pleine maturation. La maturation du Patidou se reconnait également à sa peau parfaitement saine, sans moisissure ou autres imperfections. Placé dans un environnement sain, à l’abri de l’humidité, un bon patidou se conserve jusqu’à 6 mois.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des